« Diptyque du temps » de Maxime Chattam.

« Diptyque du temps » de Maxime Chattam.

Hopla toi ! Aujourd’hui je te parle d’une de mes dernières lectures. Enfin, je vais te parler de deux tomes qui font partie d’un tout, je vais te parler du « Diptyque du temps » de Maxime Chattam. Cette saga est composé de « Léviatemps » et du « Requiem des abysses« . Mais avant de vous présenter ces livres, je voudrais revenir sur le terme « diptyque« . Si comme moi tu n’as pas fait de grec ancien et que tes cours d’histoire de l’Art sont loin, « diptyque » veut tout simplement dire « deux-volets« . Ce terme est surtout utilisé quand on parle d’oeuvre, un diptyque est une oeuvre composé de deux volets qui se complètent l’un l’autre.

En me baladant les les rayons de la librairie, mon endroit préféré de la galaxie entière, la couverture m’interpelle. Une jolie montre à gousset, oh j’aime. Ensuite, je lis le résumé et je vois que non seulement c’est une histoire de tueur mais en plus ça se passe à Paris en 1900. La « belle époque« , mon époque préféré. Un livre de mon style littéraire préféré et durant ma période préférée, autant te dire que forcément je devais le lire et que forcément j’allais être plus critique.

Léviatemps

Résumé

Paris 1900, durant l’Exposition universelle.
Écrasé par son succès littéraire, l’écrivain Guy de Timée quitte tout (femme, enfants, cercle d’amis) du jour au lendemain. Il trouve refuge dans le grenier d’une maison close décide de se lancer dans l’écriture d’un roman policier très noir. Par la même occasion, il se lance à la poursuite d’un tueur pas comme les autres.

Le requiem des abysses

Résumé

À la suite des événements narrés dans Léviatemps, l’écrivain Guy de Timée se réfugie dans le château d’Elseneur dans le Vexin. Mais là, dans une ferme isolée, une famille est assassinée et mise en scène d’une façon très macabre, alors que l’ombre d’une créature étrange rode dans les champs environnants…

 

Mon avis

Il faut savoir qu’avant de lire ces livres, je ne connaissais pas du tout Maxime Chattam. Suite à ses deux romans, je suis tombée en amour de son style d’écriture. Il est fluide, pas trop détaillé, juste comme je l’aime. Il arrive à faire ressortir la noirceur des personnages tout en nous faisant les apprécier. Et puis quel esprit tordu ! C’est magique. Il est très clairement passer parmi mes auteurs préférés.

Ces deux livres sont des romans à suspens, des romans policiers et surtout des romans macabres et sanglants. Si tu n’es pas habitué à ce genre de livres, ne commencent pas avec ceux-ci. Tu pourrais avoir peur et vomir pendant ta lecture. Par contre, pour les plus férus du style (comme moi), c’est une vraie merveille.

En ce qui concerne le scénario en lui même, je dois avouer que parfois c’est un peu tiré par les cheveux. Mais je dois laisser à monsieur Chattam que je n’avais jamais pensé une seule seconde à un tel scénario, et pourtant j’ai un esprit particulièrement tordu. Les rebondissements sont parfaits et cette fin, je n’y avais pas songé une seule seconde !

Tu l’auras compris, j’ai clairement adoré ces deux livres. Par contre, je ne les conseille pas à tout le monde seulement aux lecteurs les plus avertis et surtout les plus tordus !

Hopla, c’est l’heure de lire !

Laisser un commentaire