Je t’ai dit il y a un peu plus d’un mois que j’avais effectué plein de petits changements dans ma vie, que je me tournais de plus en plus vers la nature. Du coup, je t’expliquais que j’avais commencé par changer mes produits de supermarché qui se trouvaient dans la salle de bain, et que je les avais remplacé par des produits cruetly free (non testés sur les animaux) mais également avec des compositions un peu plus clean, ou en tout cas, avec clairement moins de produits chimiques qu’avant (et du coup j’ai développé une addiction à The Body Shop et Aroma-Zone mais ce n’est pas le sujet de cet article).

Il faut savoir que j’étais déjà très fière de moi avec ce premier pas. Depuis l’adolescence, tester des nouveaux produits de cosmétiques était ma grande passion. Jamais au grand jamais, je ne me suis inquiétée de ce qu’il y avait dans ces produits ou comment ceux-ci étaient fabriqués (et testés). Du coup, première petite victoire pour moi et l’environnement.

Ensuite tout naturellement, j’ai commencé à associer le « zéro déchet » à ma démarche. J’ai donc remplacé mes cotons démaquillants jetables par des lingettes démaquillantes lavables, je me suis mise à la cup (c’est clairement une révolution pour moi) et j’ai acheté des serviettes hygiéniques lavables. Alors tu te diras peut-être, tout comme ma mère : « Mais c’est dégueulasse, c’est pas une avancée, c’est un retour en arrière ! On est plus au temps de nos grand-parents ! » Alors je te répondrai tout simplement ce que j’ai répondu à ma chère Maman : « Tu vois les choses comme tu veux. Pour moi, c’est moins de déchets, c’est des économies et moins de produits toxiques dans mon corps« . (Bizarrement la seule réponse que j’ai eu était « Oui… c’est vrai aussi..)

Par après, je me suis dit que ça pouvait être pas mal de faire ses produits ménagers maison aussi. Tu sais histoire de savoir exactement ce qu’il y a dedans et arrêter de mettre des produits toxiques partout dans mon appart et sur la planète. J’ai commencé par faire un nettoyant multi-usage qui me satisfait tout à fait. Il est fait à base de vinaigre, d’eau et d’huiles essentielles et comment te dire que je suis gagnante sur toute la ligne ! Ça ne fait pas de mal à la planète, c’est sans produits toxiques et ça fait des économies. En ce qui concerne la lessive ou le liquide vaisselle, j’attends d’avoir fini ceux que j’ai pour tenter de fabriquer les autres.

J’essaye aussi de faire attention au plastique, car tu le sais le plastique c’est un des trucs qui pollue le plus notre jolie planète. Alors tu vas peut-être me dire que c’est vrai mais que le plastique on peut le recycler. Alors oui mais non. En fait, sur tous les types de plastiques qui existent, seulement 2 sont recyclables…. Les autres sont tout simplement incinérés. Mais ce qui est magique c’est que certaines particules de plastiques ne brûlent pas, alors elles sont tout simplement rejetées dans l’air, puis arrivent dans l’eau et tu connais la chaîne alimentaire….

Toujours dans l’idée de faire du bien à la planète, je mange moins de viande et de produits venant des animaux. C’est peut-être la chose qui peut vous sembler le plus étrange, mais oui, en mangeant moins de viande, on fait du bien à la planète et à soi-même. Et non, je ne surfe pas sur la vague « être vegan/veggie c’est bien« , ça n’a rien avoir avec un effet de mode ou quoique ce soit. D’ailleurs je ne suis pas contre le fait de manger de la viande, mais je suis pour le fait de ne pas manger de viande venant des élevages industriels. En fait, il faudrait qu’on réapprenne à manger de la viande. Bref du coup, tu l’auras compris, je suis devenue flexitarienne.

Je ne sais pas si tu le savais, mais l’élevage produit un 6e des émissions de gaz à effet de serre dans le monde ! C’est juste énorme. De plus, saviez-vous que c’est majoritairement pour l’élevage qu’on abat le arbres de la forêt amazonienne ? Et puis, tu savais que l’Organisation mondiale de la santé a déclaré la charcuterie comme cancérigène ? Oh et aussi, elle recommande de ne pas manger plus de 70g de viande par jour !

Je vais pas te lister tout ce que j’ai appris, mais je t’encourage vivement à te renseigner tout simplement. Sache aussi que je pense que chacun fait ce qu’il veut et que si tu veux continuer à manger de la viande, c’est ton droit. Mais je pense que c’est important au moins qu’on décide de vivre comme on le veut mais en toute connaissance de cause. Du coup, je te laisse avec une petite vidéo de « Et tout le monde s’en fout » qui t’explique vite fait, pourquoi il faut faire attention à ça consommation de viande.

Au fait, voici quelques documentaires que j’ai trouvé fort intéressant : La santé dans l’assiette, Cowspiracy: Le secret de la durabilitéFed UpWhat the HealthSustainable.

    Catégories : Humeur

    Laisser un commentaire